Supportez facilement les créateurs de
lotolabo.com
Utilisez le Browser Brave (sur une période de 1 mois) et ce nouveau Browser contribuera à Lotolabo.com en votre nom !

Les mathématiques de la chance

Voyons ce que nous disent les mathématiques...

Quelques astuces de mathématicien pour mieux jouer


Marcus du Sautoy est professeur de mathématiques à l'université d'Oxford. Gagnant du prestigieux prix Berwick en 2001, et auteur de plusieurs livres, il s'est intéressé aux jeux de tirage. Son approche est particulièrement intéressante puisqu'il a mis en évidence certains de nos comportements face au hasard, aux probabilités et aux statistiques.

Il explique que nous pensons généralement que le hasard va disperser les numéros de façon assez régulière. C'est souvent suivant cette idée que nous remplissons les grilles du Loto. Or ceci est subjectif, le hasard ayant plutôt tendance à regrouper les choses. Combien de fois avons nous vu trois autobus arriver ensembles alors que nous n'en attendions qu'un seul ? D'ailleurs presque la moitié des 13 983 816 choix possibles du Loto (ancienne version) ont des nombres consécutifs.

Voici quelques astuces pour maximiser son gain en cas de jackpot. Pour éviter d'avoir à partager le gros lot avec d'autres joueurs, il suffit de choisir les combinaisons qui sont les moins joués par les autres (voir les statistiques sur les gains minimums au Loto et à l'Euro Millions) :

  • Ne pas jouer la combinaison 1,2,3,4,5 qui est jouée par un grand nombre de personnes chaque semaine.
  • Eviter la plage de numéros qui va de 1 à 31, car nous savons qu'un grand nombre de joueurs choisissent leur combinaison en fonction des dates de naissance.
  • Eviter les multiples de 7 (7, 14, 21,...), car ce chiffre est parfois considéré comme "magique".

Evidemment si tous les joueurs lisent ces astuces et appliquent les règles ci-dessus, celles-ci ne seront plus valables...Le meilleur moyen pour obtenir une combinaison vraiment aléatoire serait donc de s'en remettre à une machine (avec le système flash).

Utilisez-vous les mathématiques au quotidien ?


Marcus du Sautoy explique aussi que dans la vie de tous les jours, nous n'utilisons pas toujours les mathématiques pour prendre des décisions. Nous préférons nous fier à nos intuitions même si celles-ci faussent notre jugement. Il donne en exemple, un procès au cours duquel un suspect a été condamné à tort car il y avait une chance sur soixante cinq millions pour que la mort de la victime soit naturelle. Ce n'est pas parce que les probabilités sont faibles, voir infimes pour qu'un événement se produise qu'il ne se produira pas. Jouer aux loteries apparaît donc, paradoxalement, comme un comportement raisonnable, et on peut en donner une explication scientifique.