Pourquoi attendre encore pour jouer avec une bonne méthode ?

Pour seulement 27 € mettez votre bonne étoile en action à partir de ce tirage

J'accède à la méthode Lotolabo dès maintenant

Qui sommes-nous ?

En fait c'est plutôt qui suis-je ?

Passionné par l’informatique et les nouvelles technologies j'ai voulu utiliser mes connaissances en base de données (quinze années d'expérience) pour faire un site sans parti pris, unique en son genre.

Depuis plus de 5 ans je n'ai de cessé d’approfondir mes connaissances sur les jeux de tirage, les probabilités et les statistiques. Alors quoi de mieux que l’informatique avec ses avancées technologiques phénoménales pour voir les choses sous un nouveau jour ?

À propos de ce site

En plus des traditionnels tirages du jour du Loto, de l'Euro Millions et du Keno, vous trouverez sur LotoLabo.com des statistiques qu'on ne trouve généralement pas ailleurs. Nous avons une approche scientifique des jeux de hasard et nous utilisons les dernières avancées technologiques pour mieux comprendre les mécanismes du jeu. Notre but est de renseigner le joueur, et de le guider dans ses choix de façon impartiale. L'argumentation repose donc autant que possible sur des bases scientifiques, et c'est pourquoi par exemple, nous proposons un outil de simulation plutôt que des purs pronostics, hebdomadaires ou quotidiens. Enfin, pour offrir au visiteur une vue synthétique des données, la présentation des résultats se veut originale. Ce site étant appelé à évoluer vous pouvez proposer vos idées et vos remarques dans la rubrique Contact.

Partenaires

En 2013 la découverte de l'upsalite, matériau "impossible", est le fait du hasard : les scientifiques n'avaient jamais imaginé pouvoir fabriquer de la magnésite, cette poudre blanche utilisée par les gymnastes pour assécher leurs mains qu'on trouve normalement à l'état minéral dans la nature. Alors qu'ils faisaient des tests expérimentaux, les chercheurs ont oublié leur matériel dans une chambre à réaction pendant le week-end. Cette erreur d'inattention a permis le lundi suivant de découvrir une sorte de gel rigide. « Contrairement à ce qui était établi pendant plus de 100 ans dans le milieu scientifique, nous avons trouvé que ce carbonate de magnésium pouvait être réalisé très simplement, en le travaillant à faible température ». En savoir plus ici et ici...